Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Yannick Fer

  • Atelier "Néolibéralisme et religion"

    affiche 22 juin.jpgLe programme PSL "Agenda pour une sociologie critique des religions" tiendra son premier atelier le 22 juin 2017 à Paris,  sur le thème Néolibéralisme et religion.

    22 Juin 2017, 10h-16h30

    ENS - Salle R2-02

    48, bd. Jourdan, 75014 Paris

    En prenant pour hypothèse que le néolibéralisme, davantage qu’un système économique, est un mode général de régulation des existences humaines (Pierre Dardot, Christian Laval, 2010 ; David Harvey 2007; Thomas Lemke 2001), une configuration historique déterminant des rapports de domination et un mode de vie spécifique, cet atelier vise à questionner la place de la religion à l’intérieur d’une telle configuration. Par là, notre objectif n’est pas de mesurer simplement les effets de l’économie sur la religion. Il s’agit plutôt de nous interroger sur les différentes modalités de reformulation du religieux dans le contexte de pratiques politiques et économiques qui promeuvent un individu entrepreneur et responsable de lui-même, tout en érodant la prise en charge collective de celui-ci. Il ne s’agit donc pas de réduire les comportements religieux à de l’économie religieuse en étendant sans précaution la théorie du marché au champ des faits religieux (Lionel Obadia, 2013 ; Philippe Gonzalez) ; ni de considérer que l’idéologie néolibérale ne doit sa domination qu’à la production d’une nouvelle « croyance » économique (Frédéric Lebaron, 2000).

    Suivant la perspective définie par le programme PSL « Agenda pour une sociologie critique des religions », qui vise à réinscrire le religieux dans le social, nous chercherons à mieux cerner les logiques d’affinité, les tensions et les analogies qui relient les différentes formes de recompositions religieuses à un contexte sociopolitique profondément travaillé par la pénétration des logiques néolibérales (Jesús García Ruiz, Patrick Michel : 2012 ; Florence Bergeaud-Blackler, 2017). Une telle approche suppose de dépasser les cloisonnements disciplinaires, tout en ouvrant la sociologie des religions sur les débats plus larges des sciences sociales, dans le cadre d’un dialogue avec l’anthropologie, l’histoire, les sciences économiques et les sciences politiques.

    Bibliographie
    Pierre Dardot, Christian Laval, La nouvelle raison du monde, Paris, La Découverte, 2010.
    David Harvey, A brief history of Neoliberalism. Oxford, Oxford University Press, 2007.
    Thomas Lemke, “The Birth of ‘Bio-Politics’: Michel Foucault’s Lecture at the Collège de France on Neo-Liberal Governmentality.” Economy & Society 2001, 30(2): 190-207.
    Lionel Obadia, La marchandisation de Dieu. L’économie religieuse, Paris, CNRS Editions, 2013.
    Frédéric Lebaron, La croyance économique, Paris, Seuil, 2000.
    Jesús García Ruiz, Patrick Michel, Et Dieu sous-traita le salut au marché, Paris, Armand Colin, 2012.
    Florence Bergeaud-Blackler, Le marché halal ou l’invention d’une tradition, Paris, Le Seuil, 2017.

     

    Programme de la journée

    10h00-10h45 : Frédéric Lebaron (UVSQ, Printemps), Croyances économiques et croyances religieuses : retours sur un débat ancien.
    10h45-11h30 : Philippe Gonzalez (UNIL, Thema), S’enrichir pour imposer l’hégémonie chrétienne: le marché, les apôtres charismatiques et Trump.
    11h30-12h30 : Discussion
    Pause (12h30 - 14h00)
    14h00-14h45 : Florence Bergeaud-Blackler (CNRS, IREMAM), Le marché halal ou l'alliance du fondamentalisme religieux et du néo-libéralisme.
    14h45-15h30 : Lionel Obadia (Université Lyon 2, LARHRA), « Marchandisation du sacré » ? du bon usage d’une mauvaise métaphore, et vice-versa.
    15h30-16h30 : Discussion

    Discutant : Patrick Michel (CNRS-EHESS, Centre Maurice Halbwachs).

     

    Le programme détaillé, incluant les résumés et références bibliographiques des interventions, est disponible en cliquant ici.

  • Vient de paraître : Le protestantisme à Paris

    paris,protestantisme

    Sous la direction de Yannick Fer et Gwendoline Malogne-Fer
    Le protestantisme à Paris. Diversité et recompositions contemporaines
    Genève, Labor & Fides, collection "Enquêtes", 420 p., 2017.

     

    Présentation. Quelles sont les dynamiques sociales, religieuses et spatiales observables aujourd’hui en terrain protestant parisien ? Quelles relations les différentes Eglises protestantes entretiennent-elles dans la capitale française ? Le protestantisme à Paris est traversé par une recomposition très active, liée entre autres aux migrations. L’essor des Eglises antillaises, africaines ou asiatiques souvent d’orientation évangélique, et la diversité croissante (culturelle mais aussi théologique) au sein de l’église protestante unie bousculent l’ordre établi.

    La Nouvelle France protestante (paru en 2011 aux éditions Labor et Fides, sous la direction de S. Fath et J.-P. Willaime) soulignait déjà l’importance des transformations en cours au sein du protestantisme français. En s’appuyant sur les nouveaux apports de la recherche en sciences sociales, et en s’intéressant à la région capitale qui concentre aujourd’hui plus d’un cinquième des protestants de France, ce livre apporte un éclairage inédit sur ces changements. Il offre un panorama particulièrement riche des expériences protestantes en région parisienne et propose des analyses précieuses sur une série d’enjeux déterminants pour l’avenir de ce protestantisme parisien, tels que l’intégration, la jeunesse, les inégalités sociales, la diversité culturelle ou les nouvelles revendications de visibilité dans l’espace public. 

    On peut consulter la table des matières en cliquant ici.

  • Anthropology of Global Pentecostalism & Christianity, Conflicts and Renewal (2 publications)

    49123.jpgindex.jpgDeux livres sont parus récemment, auquel j'ai contribué : The Anthropology of Global Pentecostalism and Evangelicalism, dirigé par Simon Coleman et Rosalind Hackett (New York University Press) et Christianity, Conflict, and Renewal in Australia and the Pacific, sous la direction de Fiona Magowan et Carolyn Schwarz (Brill).

    Le sommaire du livre de S. Coleman et R. Hackett est accessible en cliquant ici. Ci-dessous,  le sommaire du second livre et ma contribution, téléchargeable au format pdf.

     

    Christianity, Conflict, and Renewal in Australia and the Pacific

    Part 1- Christian Transcendence and the Politics of Renewal

    Comments John Barker

    A dispute at the Lord’s Supper : Theology and Culture in the Mâ’ohi Protestant Church (French Polynesia) –  Gwendoline Malogne-Fer

    Pentecostal Churches in Honiara : The Charismatic Schism in the Anglican Chruch of Melanesia – Rodolfo Maggio

    Youh with a Mission in the Pacific Islands : From Charismatic Global Culture to the Reshaping of Local Cultural Identites – Yannick Fer. (pour télécharger ce chapitre, cliquez ici)

    Valuing Spiritual Intimacy : Convergences and Counterpoints of Christianity in an Economy of Yolngu Performance- Fiona Magowan

    Part 2 Christian Renewal and the Transformation of Persons

    Comments Diane Austin-Broos

    Two Baskets Worn At One : Christianity, Sorcery, and Sacred Power in Vanuatu –John Patrick Taylor

    In Search of Wellness : Christinanity and Life Itself in Northern Aboriginal Australia- Carolyn Schwarz

    Go dis Your Health : Healing Metabolic Disorders in Samoa- Jessica Hardin

    Part 3 Christian renewal and Change in regional Development

    Comments Joel Robbins

    « We Will Not Sit Down » : Exploring Agency through Christian Music at Lake Kopiago, Papua New Guinea- Kirsty Gillespie

    « Christ was for Papuans » Gogodala Pastors and the Circulation of Evangeical Christianity in South Western Papua- Alison Dundon

    Saving States, Saving Souls : Australian Interventions in Solomon Islands- Debra McDougall