Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31 janvier 2009

Nuku: Les Cook Islanders rejouent l'histoire

matavai.jpgDans la plupart des îles polynésiennes, l'arrivée des premiers missionnaires (généralement protestants) est commémorée chaque année par des rassemblements où l'on chante, danse et rejoue la scène inaugurale, celle de la rencontre entre d'un côté les missionnaires européens ou les "teachers" - notamment ceux des îles de la Société ,qui les ont secondés dès le début du 19ème siècle - et de l'autre, les populations locales. Ainsi, en Polynésie française, le 5 mars - férié - est officiellement jour de "l'arrivée de l'Évangile", en souvenir de l'arrivée à Tahiti en 1797 du voilier le Duff afrêté par la London Missionary Society. À cette date tahitienne, plusieurs îles ont ajouté des cérémonies rappelant le jour où le christianisme est parvenu jusqu'à elles. La mise en scène de cet événement historique emprunte souvent au registre comique, lorsque les acteurs s'habillent de costumes occidentaux d'époque et se coiffent d'un haut-de-forme pour imiter des missionnaires britanniques un peu égarés face à des populations dont ils ne maîtrisaient pas encore la langue et les usages.

CICC Matavera.JPGMais c'est sans doute aux îles Cook, un micro-État polynésien (en libre association avec la Nouvelle-Zélande) situé à l'ouest de la Polynésie française, que le spectacle est le plus haut en couleurs. Ici aussi, chaque île a longtemps célébré son propre jour anniversaire, par exemple le 25 juillet sur l'île principale, Rarotonga. Mais sur cette île, la plus grande célébration a désormais lieu le 26 octobre, en souvenir de l'arrivée des missionnaires menés par le Rev. John Williams rarotonga.jpgsur l'île d'Aitutaki, le 26 octobre 1821. C'est un jour de fête nationale: le "National Gospel Day". C'est l'occasion pour les six paroisses de la Cook Islands Christian Church (l'église protestante issue de cette histoire missionnaire) de Rarotonga de préparer des représentations - nuku en langue locale - qui non seulement reconstituent la scène du 26 octobre 1821 mais mettent aussi en scène des événements marquants de l'histoire récente: en 2007, les spectateurs ont par exemple pu voir une reconstitution du détournement d'avion sur le World Trade Center ! Jusque dans les années 1990, il s'agissait d'un concours. Aujourd'hui, même si cette logique de compétition a été abandonné, ces nuku donnent encore lieu à un véritable concours d'imagination. Le site Rarolens, rarolensbloghead.jpgqui met régulièrement en ligne des chroniques vidéo de la vie à Rarotonga,  a eu la bonne idée de publier des extraits vidéo des commémorations 2007 et 2008. Voici donc, ci-dessous, le cru 2007, avec en prime un bref rappel historique. Pour regarder la version 2008, cliquez ici.

 

 

* Note révisée et complétée le 15 février 2009 grâce aux précisions transmises par Wendy Evans.

19:00 Publié dans Églises d'Océanie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

30 janvier 2009

Nuku: Cook Islanders re-enact History

matavai.jpgIn most of the Polynesian islands, an annual event commemorates the arrival of the first (generally Protestant) missionaries. People dance, sing and re-enact the original scene, when European missionaries or Polynesian “teachers” – notably those from the Society Islands – on one side, and the local populations on the other side, met together. Thus in French Polynesia, March 5 – a public holiday – is officially the day of “Gospel’s arrival”, commemorating the arrival in 1797 of the Duff, a sailing ship chartered by the London Missionary Society. In addition to this Tahitian date, many islands celebrate the landing of Christianity on their own shores. The performance often includes many comic relieves, with actors dressed in Western 19st century suits and wearing top-hats miming wild-eyed British missionaries facing new languages and customs.
CICC Matavera.JPGIt may be in the Cook Islands, a tiny Polynesian State (in free association with New Zealand) located west of French Polynesia, that this annual performance is the more high-colored. Here too, each island used to have its own commemoration day, for example July 25 on the main island, Rarotonga. But on this island, the biggest event is now hold on October 26 and commemorates the arrival of missionaries led by the Rev. John Williams in the island of Aitutaki on October 26th 1821.  It's a national celebration:  “the National Gospel Day”. At this occasion, the six parishes of the Cook Island Christian Church (the Protestant Church stemming from this missionary history) prepare religious dramas – Nuku in local tongue. These nuku not only re-enact the October 26 event, but also show some significant events of recent history: in 2007, spectators could even watch a local version of the suicide aircraft attacks on The World Trade Center! Until the 1990s, it was a competition between the parishes, then the competitive side of things was dropped. Today, even if this no more a matter of official competition, parishes still compete on imagination. The website Rarolens, which regularly posts video chronicles of daily life rarolensbloghead.jpgin Rarotonga, had the great idea to post video extracts of the 2007 and 2008 Rarotongan Nuku. So here is the 2007 edition, introduced by a brief historical overview of Christianity in the Cook Islands. If you want to watch the 2008 edition too, just click here.

 

* This note was revised and completed on February 15th 2009 thanks to the precisions given by Wendy Evans.

18:00 Publié dans ENGLISH VERSION | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook